Guillaume J. Plisson

La lumière est devenue l’axe majeur du travail personnel de GUILLAUME J. PLISSON. Il mène une recherche avec des calligraphes et graffeurs, intitulée Lightgraff avec laquelle la définition du mot photographie est ici appliquée à la lettre : dessiner ou écrire (graphos) avec la lumière (photos). En 2008, il fonde le collectif Lightgraff, laboratoire qui fédère des talents de différentes disciplines: musique (Scratch Bandit Crew), vidéo (Connect heads), informatique (Fredel), électro-technique (Oli_Lab)… et qui vise à développer cette recherche artistique.
Auteur de performances lors de la Nuit Blanche à Paris (2007), la Fête des Lumières de Lyon (2008 et 2016), et dans un livre éponyme, édité en 2007 par Graff it!.

Guillaume J. Plisson aime travailler sur le long terme, avec une approche documentaire et collabore régulièrement avec la presse française et internationale. Après avoir collaboré avec des calligraphes de renom et avec l’artiste Brusk (en binôme), Guillaume présente ses créations en solo. Il conçoit et produit l’ensemble de ses images.

Memories
Son travail Memories est né d’un voyage au Chili et en Bolivie, du désert d’Atacama au Salar d’Uyuni, à travers des paysages animés par la mémoire. Une mémoire que Guillaume J. Plisson met en lumières, questionnant nos rapports au temps. La mémoire nourrit le temps et illumine les cieux. Une sélection de ce travail est présentée à la Fotofever Paris 2016.

Lucioles
Avec sa série Lucioles, présentée pour la première fois à la Galerie Pannonica dans le cadre de l’exposition Frontières, il décline ce thème dans le monde animal. Ces images sont empruntes de douceur, de poésie et d’une certaine fragilité, leur habitat naturel ne cessant de se raréfier.

La disparition des lucioles fonctionne comme une allégorie de notre société dans laquelle les espaces ne cessent de se rapprocher, de se dilater, en réduisant les espaces naturels, les espaces de liberté et de circulation.

Guillaume J. Plisson Biographie

www.lightgraff.org

Back to works