Philippe Gabric

Le travail de Philippe Gabric est un travail sur la mémoire, celle de la terre, de l’artiste, du spectateur.
Ces œuvres semblent être inspirées par la nature, de ces formes nées d’accidents devant lesquelles nous saisissons un peu de l’univers. C’était le projet de départ.
Aujourd’hui, de cette « terre papier », il nait ce qui survient naturellement de la contrainte, de l’assemblage, des formes qui s’imposent à l’artiste.
Il ne dirige plus la création, en apparence. Il en est simplement imprégné. Comme une mémoire qui s’est insinuée dans ses gestes et dans notre regard sur ses œuvres.